Nouvelles et communiqués de presse

Le gouvernement de l’Ontario insensible aux demandes de la communauté franco-ontarienne

Ottawa, le 29 novembre 2018 – L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) est profondément déçue à la sortie de sa rencontre avec le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, aujourd’hui. Face à la situation que vivent actuellement les francophones en Ontario, l’AFO a rencontré le premier ministre Doug Ford pour parler de la décision de son gouvernement de supprimer le Commissariat aux services en français et l’ouverture de l’Université de l’Ontario français en 2020. « Nous nous attendions à un certain recul face à cette décision de la part du gouvernement provincial. Cela n’a pas eu lieu», de dire Carol Jolin, président de l’AFO. «À la place, on a vu un premier ministre qui ne prend pas en compte les enjeux de la minorité francophone. Une minorité qui, en passant, représente 4.7% de la population ontarienne et non 3% tel qu’il l’a soutenu. Nous poursuivons les activités de résistance à l’injustice à laquelle nous faisons face présentement », a conclu Carol Jolin, président de l’AFO.

© Crédits Trillys communications. Tous droits réservés.
Les textes, les articles, les photographies, les illustrations, les images, les vidéos, les matériels audios, demeurent la propriété de Trillys communications. Aucun élément du site ne peut être copié, reproduit, distribué, publié, traduit, téléchargé, affiché ou transmis, de quelque façon que ce soit, sans la permission préalable écrite de Trillys communications ou du titulaire du droit d'auteur, sauf à des fins non commerciales pour un usage personnel. En aucun cas Trillys communications ne peut être tenue responsable des changements d'horaires non corrigés ainsi que des omissions ou informations erronées pouvant apparaître sur le site. Réactif (FireFox, Chrome, Safari, Opera, IE 9 & IE 10)